Voici le texte déjà signé par 109 membres (sur 201) du Comité central de Syriza dénonçant l'accord signé lundi par les chefs d'Etat de l'Eurozone